Quoi faire avec l’attribut nofollow dans nos liens?

Beaucoup de personnes semblent encore confuses quant au rôle de l’attribut nofollow dans les liens depuis l’annonce récente de Google que la valeur Pagerank était perdue avec un tel lien. Pourtant, si on l’utilise depuis ses débuts avec la même intention qui était voulue lorsque l’attribut a été créé originalement, rien ne devrait changer.

Il y a quelques années, Google a proposé le code suivant pour certains liens externes afin d’indiquer que ce lien n’est pas sous le contrôle de l’auteur d’un site et que les moteurs de recherche ne devrait pas en tenir compte dans le passage de la valeur Pagerank:

rel="nofollow"

comme dans cet exemple:

<a href="http://www.example.com" rel="nofollow">Lien</a>

Il a été accepté par les autres moteurs de recherche et a rapidement été implémenté par les webmasters et les créateurs de logiciel web.

Quelle est la raison d’être du nofollow?

nofollow

Durant l’émergence des médias sociaux (ou web 2.0), le contenu de plusieurs sites, comme les Wikis, les commentaires dans les blogues, les listes de sites web favoris ou les forums de discussion était fournis par le public. Éventuellement, ceux-ci devint évidemment la proie des spammers, connus pour abuser toute nouvelle forme de liberté. Afin de décourager ces abus qui devenaient difficile à gérer pour les propriétaires de sites, l’attribut fut ajouté à ces liens publics de façon à ce qu’ils ne passent pas de valeur PageRank, diminuant ainsi grandement leur valeur auprès des spammers.

Il existe aussi une deuxième raison, un peu moins connue. Google développait dans son algorithme certaines pénalités pour les sites qui faisaient des liens vers d’autres sites peu recommandables, de façon à punir non seulement les spammers, mais ceux qui contribuaient indirectement avec ceux-ci pour manipuler les résultats de recherche. Certains sites plus interactifs ont finis par avoir des liens aux sites des spammers à cause de certains utilisateurs, mais Google ne voulait pas les punir pour autant, puisque ce n’était pas intentionnel. En utilisant le nofollow dans leurs liens extérieurs, ceux-ci étaient protégés de ces pénalités.

Quand utiliser le nofollow?

Il faut l’ajouter aux liens externes de nos sites lorsque nous n’avons pas de contrôle direct sur ceux-ci, afin de communiquer à Google, et aux autres moteurs de recherche, que ces liens sont fournis par le public et de ne pas les prendre en compte comme un vote réel de confiance de notre site pour le site visé dans le calcul de leur algorithme PageRank, afin de se protéger dans l’éventualité qu’un de ces liens pointerait vers un site pénalisé, et de façon à décourager les spammers qui pourraient diminuer grandement la valeur de notre site avec leur pollution continue.

Celui-ci est maintenant une option dans la plupart des logiciels web. Voici quelques autres exemples:

Peut-on l’utiliser dans nos liens internes?

En effet, on peut aussi l’utiliser dans nos liens internes, bien qu’il est probablement préférable et plus pratiques d’utiliser votre fichier robots.txt ou les balises méta d’en-tête comme meta name="robots" pour ce faire. Voici un exemple:

<meta name="robots" content="noindex,nofollow" />

Pour comprendre pourquoi certains webmasters l’utilisent dans leurs liens internes, il faut savoir qu’au début, les liens avec l’attribut nofollow étaient annulés dans le calcul de la valeur Pagerank qu’une page pouvait transférer au reste du site (c’est du moins ce que la plupart des gens assumaient à ce sujet, probablement à raison).

Par exemple, si une page a 10 liens internes, la valeur PageRank qui est transférée aux autres pages est divisée par 10. Par contre, en incluant un nofollow sur, disons, 5 liens dans cette page qui seraient considérés inutiles pour le trafic organique avec les moteurs de recherche, comme la page contact, la page de politique de confidentialité, la page de connexion des utilisateurs, et autres, on pouvait en fait transférer une valeur PageRank double aux autres pages, puisque celle-ci était maintenant divisée par 5 (10 liens – 5 liens nofollow = 5 liens véritables).

Ainsi, on pouvait optimiser la distribution de la valeur PageRank pour un site en entier afin de favoriser les pages qui le nécessitaient le plus pour une performance optimale avec les résultats de recherche. Ce genre de manipulation était appelée en anglais le PageRank sculpting, ou, en français, sculpture de la valeur PageRank.

Statut présent du PageRank sculpting

Comme on peut le voir, le PageRank sculpting favorisait surtout les webmasters expérimentés et autres spécialistes en optimisation pour moteurs de recherche au détriment de la majorité des éditeurs web, peu importe la valeur réelle de leur contenu web et l’intérêt possible auprès des visiteurs normaux. Ce que Google essaie toujours d’éviter, car ils détestent notoirement la manipulation intentionnelle de leur algorithme par les experts.

Donc, il y a près d’un an, sans le dire, Google a décidé de ne plus annuler les liens avec un nofollow dans le calcul de la distribution du Pagerank. Dans notre exemple précédent avec les 10 liens, la valeur Pagerank transmise est maintenant toujours divisée par 10, et une portion était tout simplement perdue avec les liens avec nofollow. Il n’y a maintenant donc plus de raison de l’utiliser dans nos liens internes puisque la valeur Pagerank est tout simplement évaporée.

Si votre intention est d’empêcher qu’une page soit indexée par un moteur de recherche, ll est plus facile de simplement l’ajouter dans votre fichier robots.txt ou les balises méta. Ceux qui utilisaient le nofollow de façon juste avec les liens externes n’ont pas de changement à faire depuis l’annonce de Google, alors que bien des sculpteurs de PageRank voient présentement leurs efforts gaspillés.

Je ne conseille toutefois pas de mettre un nofollow dans tous vos liens externes comme mesure préventive à tout casser parce que l’algorithme de Google est supposé récompenser les pages qui font des liens vers des sites bien vus et de qualité. Si vous ajoutez vous-même un lien dans un article, c’est une forme de recommandation dont vous avez le plein contrôle, il serait donc inutile de contredire cette interprétation des moteurs de recherche qui considèrent ces liens comme un vote de confiance.

Que serait le web sans ces liens? Liez beaucoup (surtout vers mon site), mais liez juste.

Partager cet article:

  • del.icio.us
  • Facebook
  • StumbleUpon
  • Twitter
  • LinkedIn

Catégories: Gestion de site web, Référencement (SEO) | 1 commentaire »
Les tags de cet article:

Note: Merci pour vos commentaires, j'apprécie ceux qui partagent leurs avis et leurs expériences de webmestre, ou s'il y a lieu, indiquent une erreur dans mes tutoriels, mais je ne peux évidemment pas faire de support technique pour votre site, alors veuillez éviter d'en faire la demande dans cette section.

Un commentaire pour “Quoi faire avec l’attribut nofollow dans nos liens?”

  1. prestataire dit: 28 février 2011 at 10:18

    Je crois, que c’est toujours possible de manipuler l’algorhytme de Google, car c’est un algorhytme.

Laisser un commentaire