Icann livre les domaines de premier niveau au grand public

Une nouvelle façon de procéder pourrait changer assez radicalement le monde des noms de domaines. Icann, l’organisation responsable de régulariser le système des noms de domaines sur internet, vient de décider de permettre la création des suffixes, ou domaine de premier niveau (en anglais « top level domains », ou TLDs), tels que .com, .net, .org, ainsi que les extensions nationales, comme .fr, .ca, .eu, au grand public.


L’organisation, qui avait auparavant un monopole sur la décision de créer ces extensions, offre la possibilité aux gens de l’extérieur de proposer de nouveaux domaines de premier niveau, sous leur supervision, bien sur, et d’en devenir les propriétaires, pour une somme dans les six chiffres. À ce prix, seulement les compagnies qui opèrent déjà dans l’industrie des noms de domaines risquent de pouvoir les créer, mais ça ouvre tout de même le processus au reste du monde une fois que ces compagnies d’enregistrement de noms de domaine offrent leurs services.

On pourrait finalement voir l’émergence de milliers de nouvelles extensions, ce qui va aider, surement, les webmasters dans leurs efforts pour trouver un nom de domaine désirable pour leurs nouveaux sites web. On le sait bien, les .com sont complètement congestionnés, et il est très difficile de trouver des noms adéquats, au grand plaisir des spéculateurs qui les revendent à des prix exhorbitants.

Partager cet article:

  • del.icio.us
  • Facebook
  • StumbleUpon
  • Twitter
  • LinkedIn

Catégories: Actualité du web, Hébergement | Aucun commentaire »
Les tags de cet article:

Note: Merci pour vos commentaires, j'apprécie ceux qui partagent leurs avis et leurs expériences de webmestre, ou s'il y a lieu, indiquent une erreur dans mes tutoriels, mais je ne peux évidemment pas faire de support technique pour votre site, alors veuillez éviter d'en faire la demande dans cette section.

Laisser un commentaire