Votre site web souffre d’un faible trafic?

Certains webmasters se plaignent parfois dans les forums de discussion que leur site web n’attire pas le trafic voulu. C’est une plainte valide, considérant que la valeur commerciale d’un site et sa capacité à faire des profits dépendent étroitement de son achalandage.

Il existe d’autres variables, comme le thème du site. Certains sujets sont difficiles à monnayer, mais en règle générale, à moins que votre site web ne traite, par exemple, d’une langue morte, tous les créneaux (ou niche, en bon anglais) ont le potentiel de faire un profit. Les sujets populaires qui paient peu (voir la dernière chanteuse pop) vont en contre partie recevoir plus de trafic, alors que les sujets très spécifiques qui paient bien, vont généralement avoir moins de trafic, dû au manque d’intérêt auprès de la population générale (une maladie rare), ou à une compétition féroce (sites de webmasters, oops…), ce qui équilibre les choses.

Une chose est claire, nous ne sommes plus en 1999. Il ne faut pas s’attendre à grand chose si on fait un site web de 10 pages, mal organisé, au design amateur, avec des articles empruntés dans les sites d’articles publics ou achetés à faible prix auprès d’auteurs au talent discutable.

Certes, il existe certains moyens d’acquérir un trafic de façon artificielle si vous avez le budget pour une campagne PPC (pay per click), mais le meilleur, et le plus abordable, reste le trafic organique via les moteurs de recherches. Pour gagner ce trafic, il faut des liens externes. Et pour gagner ces liens externes, en 2009, c’est tout un défi. Le référencement demande maintenant beaucoup plus d’effort et d’imagination.

Il y a 10-15 ans, alors qu’il y avait peu de contenu, et que l’esprit du web était encore collaboratif avec son idéal académique, le premier venu allait recevoir facilement une tonne de liens externes. Certains webmasters plus âgés profitent d’avoir fait quelques bons coups à l’époque, avec plusieurs sites personnels sur leurs hobbies, qui sont maintenant une autorité sur le web grâce à tous les liens qu’ils ont acquis dans cette période formatrice, et peuvent se vanter de faire des milliers de dollars par mois avec des sites qu’ils n’ont pas modifiés depuis des années.

On les aperçoit parfois dans les forums de discussion, sortant tout juste de leur sieste dans leur hamac, sourire aux lèvres, et ils peuvent donner une mauvaise impression aux premiers venus. Je ne suis pas de ceux-la, du moins, les quelques ébauches de sites que j’ai réalisées pour le plaisir ne sont pas restées en ligne (et le vieux disque m’a lâché!), donc je doit trimer dur comme tout le monde pour mon revenu publicitaire passif et surtout, quand vient le temps de sortir un nouveau site web et de gagner mon trafic organique.

De nos jours, à moins de trouver un créneau qui n’a pas encore été exploré, il faut connaître son sujet à fond et offrir une perspective fraîche et originale. Qui plus est, il faut s’attendre à devoir défendre son site contre les plagiaires, qui sont nombreux, et la compétition, lorsqu’elle découvre finalement votre site et décide d’investir plus de temps et d’argent que vous à créer un site compétiteur qui, étrangement, reprends plusieurs de vos idées. La période de grâce où vous êtes seuls dans une niche est malheureusement de plus en plus courte.

Sans compter que même si vous réussissez à accumuler beaucoup de liens, la moitié des gens qui mentionneront votre site vont le faire dans un site social de type web 2.0 (Facebook, MySpace, Yahoo! Answer et autre commentaires dans les blogues ou forum de discussion) qui ajoutent l’attribut « nofollow » à leurs liens, ce qui annulent sa valeur auprès des moteurs de recherche comme vote de confiance qui pourrait augmenterait votre positionnement dans leurs résultats.

Désolé, je ne voulais pas vous déprimer, mais juste vous faire réaliser qu’il est aussi difficile de réussir de nos jours sur le web que dans n’importe quelle autre industrie relativement mature. Il reste que pour ceux qui sont près à mettre temps, efforts, énergie, le potentiel peut faire rêver. Qui ne souhaite pas recevoir un revenu complémentaire mensuel grâce aux profits publicitaires ou aux profits d’affiliés? Ou pour ceux qui ont le talent ou la chance… un salaire complet.

Pour y arriver, et pour obtenir le référencement nécessaire, il faut que votre site se démarque.

S’il doit se démarquer au niveau du contenu des articles, écrivez en détails sur un sujet que peu de personnes connaissent à part vous, ou amenez une perspective nouvelle et originale, voir même une perspective étonnante qui fera des remous et qui attisera les passions. En anglais, ils disent souvent « There is no such thing as bad publicity » (la mauvaise publicité n’existe pas), et cette règle s’applique dans le monde web. Par exemple, les blogueurs qui vous détestent vont quand même faire des liens vers votre site pour se moquer de votre opinion. Je suggère quand même fortement de rester dans le bon goût, à long terme, si vous voulez que le monde vous prenne au sérieux et ajoute votre site web dans leurs signets.

Petits trucs gratuits au passage: pensez à publier une entrevue avec quelqu’un de connu dans l’industrie de votre site; créez un sondage qui polarise les gens sur un sujet; composez des titres accrocheurs; pensez comme un vrai journaliste, quoi!

Si vous avez d’autres talents, comme programmeur, par exemple, vous pourriez construire un outil en-ligne pratique, des quizz et autres tests, etc. Vous pourriez aussi créer un projet open source que le monde peut installer sur leur site (un programme DHTML ou un widget qui fait appel au API d’un service populaire comme Youtube ou Flickr ). Si vous êtes plus du type artistique, vous pouvez créer des templates Joomla et WordPress et laisser un lien vers votre site en bas. Vous pourriez aussi dessiner quelques fonds d’écran ou un thème pour un logiciel qui accepte différents « skins ». En d’autres mots, fournissez gratuitement des produits ou services dans votre site qui vont encourager la création naturelle de liens.

Aucun effort délibéré de référencement peut vraiment battre ce genre de campagne virale qui mise sur un enthousiasme contagieux des utilisateurs qui feront eux-mêmes, et gratuitement, votre travail promotionnel. Donnez-leur ce qu’ils veulent et restez patients! Si vous n’êtes pas capables d’attendre des mois, ou même quelques années, avant que votre site deviennent « numero uno » dans son domaine, occupez-vous en commençant d’autres projets, et laisser vos sites mûrir naturellement, comme un bon vin, puisque pour certains moteurs de recherche, dont Google en particulier, l’historique d’un site est importante avant de lui donner un rang privilégié.

Si tout cela vous semble trop exigeant, rappelez-vous de la bonne règle pour webmasters qui dictent de trouver un sujet qui vous plaît, ou, à tout le moins, que vous pouvez apprendre à apprécier. Il est toujours plus aisé de graduellement bâtir le contenu de votre site en écrivant spontanément dans vos temps libres plutôt que de devoir faire des recherches longues et ardues qui pourraient rapidement vous décourager. Comme cet article, par exemple.

Pour en savoir plus sur les bases de la promotion d’un site, veuillez consulter l’article: Comment promouvoir mon site web une fois réalisé?

Partager cet article:

  • del.icio.us
  • Facebook
  • StumbleUpon
  • Twitter
  • LinkedIn

Catégories: Promotion, Référencement (SEO) | 3 commentaires »
Les tags de cet article:

Note: Merci pour vos commentaires, j'apprécie ceux qui partagent leurs avis et leurs expériences de webmestre, ou s'il y a lieu, indiquent une erreur dans mes tutoriels, mais je ne peux évidemment pas faire de support technique pour votre site, alors veuillez éviter d'en faire la demande dans cette section.

3 commentaires pour “Votre site web souffre d’un faible trafic?”

  1. Mr Xhark dit: 15 juin 2009 at 3:47

    Bravo pour ce résumé, très vrai !

  2. Toy666 dit: 15 juin 2009 at 4:54

    Bien vu. Un blog marche maintenant avec :
    -de bons articles
    -un bon référencement
    -une communauté
    Les 3 prinicpaux ingrédients de la réussite de nos jours.

  3. Bertin dit: 13 octobre 2010 at 16:30

    Bonjour

    Je suis en pleine campagne de lancement de mon site et j’ai trouvé quelques idées ici que je vais exploiter.

    Merci beaucoup pour vos articles et bonne continuation

Laisser un commentaire